Vendre son bien: TOP 5 des détails qui tuent (une vente)

Voici dans cet article 5 détails « qui tuent » surtout le moindre espoir d’une vente satisfaisante et bien menée!

Vendre son bien: TOP 5 des détails qui tuent (une vente).

Vous êtes vendeur(s) de votre maison, appartement ou résidence secondaire. Sachez que certains détails peuvent paraître insignifiants pour vous, qui êtes habitués à cette atmosphère depuis plusieurs années; Pour vendre ce sont de vrais « tue l’amour ».

Voici dans cet article 5 détails « qui tuent » surtout le moindre espoir d’une vente satisfaisante et bien menée!

# 5 On se sent un peu serré là, non?

Vous ne le voyez pas (ou plus) mais votre intérieur est à votre image. Certains d’entre vous sont peut-être fans de l’accumulation de petits objets ou collectionneur de façon plus particulière. Aussi, peut-être que certains objets à demeure sont des pièces de valeur affective et se sont invités. Leur seul défaut, c’est qu’ils ne sont pas franchement un bon point dans un contexte de vente.

En clair: Faites du tri, le point positif c’est qu’en prévision du déménagement vous gagnez du temps!

Le petit +: Vous dépersonnalisez un peu l’ambiance, sans pour autant dénaturer votre mode de vie jusqu’à la vente. L’acheteur potentiel respire un peu et dans le meilleur des cas il a presque un peu d’espace pour positionner SON mobilier!

AVERTISSEMENT: Les vendeurs qui oseront stocker les éléments ainsi substitués temporairement dans le bien en vente seront immédiatement disqualifiés !!! Les dépendances, appentis et autres surfaces tampons du genre sont concernées aussi. A bon entendeur…

# 4 Un jardin (s’il y en a un) qui rend fou 

On a tous des agendas bien chargés et pas tous la fameuse « main verte ». Sachez que pour autant, un acheteur qui visite un bien avec un jardin est très probablement à la recherche d’un coin de nature reposant.

Sous entendu: si l’état du jardin ou de la terrasse le fait sourciller ce n’est pas bon signe. Vous êtes (à ses yeux) un enfant gâté qui ne se rend pas compte de sa chance. De plus vous vous tirez une balle dans le pied (c’est réputé douloureux, si si…)

En clair: Des gants, un sécateur, un coupe-branche. Toute la magie tient dans ses 3 accessoires… alors faites ce petit effort, peut-être vous permettra t-il de déplacer des montagnes ou de vendre. Dans tous les cas, vous serez gagnants!

Le petit +: Vous en profiterez au moins le temps de la vente, de la recherche de l’acheteur jusqu’à la phase terminale d’achat. #C’est chouette!

# 3 Des revêtements d’un autre siècle

Mise à part cette chère frisette que l’on aime tant, il y a parmi les best sellers de la déco à éviter la tapisserie de mamie, les peintures trop flashy, le papier « moulin à café » de la cuisine et les cloisons style « prêtes à peindre ». Tout ce qui concerne les revêtements qu’ils soient de sol, muraux ou textiles sont des acteurs importants pour la vente de votre bien!

Alors même si c’est un peu cliché, tentez d’apaiser tout cette jolie ménagerie. Les blancs dans toutes leurs nuances, les gris, les tons naturels sont parfaits, de toute façon vous souhaitez vendre et donc déménager alors quelques mois dans une ambiance zen et reposante ne seront pas un problème, c’est temporaire (pour vous).

Les moquettes tachées, les parquets flottants abimés, les plinthes absentes ou décollées, je n’en parle même pas. Vous savez quoi faire et même pour votre confort vous auriez dû vous y mettre depuis longtemps alors hein, tanpis pour vous 🙂

En clair: Pensez à ce pauvre acheteur en quête de rêve et qui parfois même a écumé les biens. Il renaîtra de ses cendres en tombant sur le vendeur optimiste et motivé que vous êtes… Alleluyah !

Le petit +: On en profite toujours et encore!

# 2 Des finitions… en cours de finition!

On a tous quelques faiblesses mais celle-ci n’est pas excusable surtout dans l’optique d’une vente. J’irai jusqu’à dire (et je vais loin, n’ayons pas peur) que c’est le frère siamois du #3: « Des revêtements d’un autre siècle » !!

Les placos non peints (rooooh ça va!), les interrupteurs déboussolés qui ne tiennent plus en place, les sorties électriques non protégées, les ampoules qui pendouillent au plafond, les câbles qui se promènent, les trous éventuellement non rebouchés au fil du temps avec les encadrements, blablabla…

AVERTISSEMENT: Les portes de placard sans poignée ou branlantes, les fenêtres et portes mal réglées qui ne ferment plus, c’est hyper agaçant parce que c’est d’un banal…

# 1 Mr Propre est en congé au mauvais moment

Ça ce n’est vraiment pas sympa de sa part. Ne vous laissez pas déconcerter pour si peu, et restez motivés. Les toiles d’araignées, la poussière, une façade extérieure sale et tout autre détail du genre peut faire beaucoup de tort; Notamment parce que vos visiteurs, au hasard de leurs découvertes peuvent avoir pour trait de caractère la maniaquerie.

La perspective de devoir déclarer le bien acheté en zone sinistrée pour le nettoyer de fond en comble est parfois le détail qui tue un coup de coeur et donc la fougue d’un acheteur.

En clair: N’arrêtez pas de respirer mais montrez patte blanche, c’est toujours plus rassurant pour le ou les acheteur(s) potentiels.

Le petit +: On en profite encore et toujours le temps de la vente #C’est méga trop chouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *