Je veux réaliser mes travaux moi-même, est-il possible malgré cette condition de travailler avec un architecte d’intérieur?

Je veux réaliser mes travaux moi-même, est-il possible suivant cette condition de travailler avec un architecte d’intérieur?

Aujourd’hui il est beaucoup plus répandu de voir les porteurs de projet réaliser aux mêmes leur travaux au sens manuel. Est-il pour autant impensable pour ceux qui le souhaitent de faire appel aux compétences d’un architecte d’intérieur? Et bien non.

L’intérêt est multiple. D’abord, vous bénéficiez d’un regard professionnel sur la conception du projet, vous savez que sur le papier votre projet de rénovation, d’extension, d’aménagement intérieur correspondra à vos besoins, voire vos envies (ne pas confondre les 2 notions), et votre budget. Il s’agit d’une mission de conception (dites mission partielle).

Deuxième intérêt d’un mission de conception, s’agissant de la réalisation des travaux si votre budget vous demande un peu de patience, vous gérez votre temps tout en disposant des plans et des visualisations nécessaires au bon déroulement de vos travaux (et au maintien de votre motivation). Votre enveloppe de travaux est libérée aussi par le fait d’être son propre ouvrier; la main d’oeuvre non facturée est un budget qui s’allonge. Cependant, si vous n’êtes pas du genre bricoleur et réfléchi, consultez des entreprises sinon votre cauchemar commence à peine.

Troisième et dernier point, techniquement, plus d’appréhensions, vous pouvez quantifier vos matériaux, savez où disposer les équipements nécessaires au bon fonctionnement de votre projet.

Quelle est la différence entre un architecte d’intérieur et un dessinateur?

Cette question peut fâcher un architecte d’intérieur. Ce dernier a entre autre les compétences d’un dessinateur, en revanche, un dessinateur n’a que rarement les compétences d’un architecte d’intérieur. Pourquoi?

Un dessinateur travaille avec moins de sensibilité (matière, lumière, couleur, mode de vie de chacun) qu’un architecte d’intérieur. Il est plus vite contraint par la technique (de par sa formation) et sa réflexion ne va pas dans le même sens. Ses priorités tout comme ses réflexes de conception ne sont pas les mêmes. Il reviendra bien plus souvent et plus vite sur des répartitions matière/ couleur/ espace classiques et conventionnelles parce que ce n’est pas ce qu’il aime faire en général. Ce n’est pas parce que la prestation est proposée qu’il maîtrise, c’est même parfois le contraire!

Le temps d’apprentissage n’est pas le même non plus, d’un métier à l’autre, il est a peu prés divisé par 2 si l’on oppose un master en architecture intérieur à un BTS (qualification la plus haute dans chacun des cas).

Les compétences de chacun de ces deux métiers sont très complémentaires, il  n’y a d’intérêt à faire la part des choses que si le choix s’impose entre deux intervenants pour un même projet. L’ approche et le résultat ne seront pas du tout les mêmes. A vous de savoir si votre projet demande une approche plus sensible et si vous êtes prêt à sortir des sentiers battus.

Si le contexte est celui d’un bâtiment à fort potentiel, protégé (patrimoine reconnu par les Architectes des Bâtiments de France dits ABF), ou atypique, un Architecte d’intérieur saura mieux détecter et gérer les moyens à mettre en oeuvre pour vous garantir un résultat à la hauteur de vos attentes, la mise en valeur de votre bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *