Confier un projet d’extension à un architecte d’intérieur?

Confier un projet d’extension à un architecte d’intérieur?

Pourquoi n’est-ce pas une incohérence?

D’abord, une extension a un cadre légal. Elle est soumise à une autorisation préalable de travaux jusqu’à 40m2 si vous habitez dans une commune régit par un PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou un POS (Plan d’Occupation des Sols). Si ce n’est pas le cas, dès 20m2, vous êtes tenus de faire déposer une demande de permis de construire avec un délai d’instruction de 2 mois, passant à 6 mois dans le cadre d’un bâtiment protégé.

Outre cette étape, l’intervenant tout comme les artisans doit disposer d’une garantie décennale (et c’est le cas d’un architecte d’intérieur). Ensuite, un architecte d’intérieur est un traducteur de votre façon d’habiter; et pour cette raison, une extension est une continuité de plusieurs éléments intérieurs. C’est effectivement la conjugaison de votre mode de vie actuel dans le lieu à agrandir; du mode de vie qui justifie désormais le projet d’extension; et enfin, une extension n’a pas pour vocation de gâcher votre habitat elle est vouée a se fondre extérieurement avec.Ce n’est pas ce qu’il y a de plus flagrant quand on voit le résultat sur 3/4 des projets.

Vous comprenez ainsi qu’il est nécessaire de disposer d’un minimum de sensibilité aux matériaux et aux formes en plus des compétences techniques adéquates. C’est le cas des architectes d’intérieur.

Un architecte d’intérieur peut-il concevoir la rénovation de votre habitation (ou autre)?

Et bien oui. L’intitulé d’architecte d’intérieur, de par son nom et sa formation dispose d’une responsabilité civile professionnelle et d’une garantie décennale comme précisé dans l’article précédent. Pour concevoir avec vous votre projet de rénovation, il va peut-être falloir intervenir sur des éléments porteurs comme les murs, les structures de plancher, la charpente. C’est là, la justification d’une garantie décennale. La formation que doit en principe suivre un architecte d’intérieur va lui permettre d’appréhender les éléments porteurs d’un structure et les moyens à mettre en oeuvre pour les modifier ou les rénover.

Cependant à la grande différence d’un architecte DE ou DPLG, un architecte d’intérieur intervient de préférence dans le cadre d’un bâti existant et conçoit alors le contenu pour le faire coïncider et fonctionner autour de plusieurs contraintes: le contenant, votre mode de vie et vos goûts, ainsi que le budget attribué au projet. Il n’a pas fait le choix d’une approche externe à grande échelle parce que créer un bâti ne requiert pas la même approche qu’une opération de construction à part entière.

DANS LES 2 CAS ABORDÉS ICI,N’OUBLIEZ PAS QUE:

Si la rénovation ne se caractérise pas par une construction neuve trop importante et que le seuil (fameux) des 170 m2 n’est pas franchi; un architecte d’intérieur pourra prendre en charge le projet. Idem pour l’extension.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *